Poème d'amour

Je t'aime tant
Si je ne t'avais pas, je ne sais pas ce que je ferais. Car avec toi, je possède tant de douceur, tant de bonheur et tant d'amour. Tu représentes tant de choses remarquables. Grâce à toi, mes sentiments ne connaissent plus de bornes et mes sourires ne s'effacent plus. Je t'aime tant. Tu fais partie de chacun de mes moments, que tu sois tout près de moi ou si loin que je ne peux te toucher qu'en pensée et en rêve. Il me semble que c'est toi que j'attendais pour tout. Maintenant que tu es là, je veux que tu saches que je n'ai jamais connu autant de bonheur...

Je t'aime pour ta compréhension et ton affection. Tu as changé ma vie à jamais et la façon dont j'envisageais l'avenir. Grâce à toi, j'ai maintenant le courage d'exprimer ce que je ressens. Nous avons partagé des pensées qui nous ont rapprochés pour toujours. Notre amour est un don qui durera éternellement. Merci, mon amour, de faire partie de ma vie... et de m'aimer.

Je t'aime tant.

 

Baiser
Nos chemins se sont croisés
Nos yeux se sont accrochés

Ton sourire est devenu mon soleil
Ta tendresse une grande merveille.

Je t'offre dans mes mains
Mille baisers câlins
Pour que jamais tu n'en sois privé

Je t’adore

Toi, dans un samedi d'automne;
Avec un simple baiser à conquis mon coeur,
A changer ma vie d'un ton monotone,
Et me fais vivre le bonheur!

Aujourd'hui, malgré les interdits,
Et le distance "Je t'aime"
Je rêve, avec toi de faire ma vie,
Et comme pour Quasimodo être ta bohème!

Le matin, je pense à toi,
Et toute la journée, j'ai envie d'être dans tes bras
Mes pensées et mon coeur sont à toi,
Ma vie ne rime à rien sans tes bras!

Depuis, que tu es entré dans ma vie,
Tu me fais découvrir la vie en rose,
Et à fait renaître mes rêves et mes envies
Mon coeur devant toi, est en pause.

Tu m'es plus précieux que l'or,
Je te veux pour l'éternité.
Je t'aime, je t'adore,
Et me comble de ta gentillesse et ta beauté.  

 

Mon Mari
Encore aujourd'hui après toutes ces années,
Mon amour grandit sans cesse à tes côtés.
Laisse encore mon coeur te parler d'amour,
Laisse moi te dire je t'aime pour toujours.

Quand je te regarde dans les yeux,
Je vois en toi un coeur heureux.
Si doux et si bon est ton coeur
Vivre avec toi c'est vivre le bonheur.

Nous avons sû prendre le temps
De s'aimer tendrement.
Se dire chaque jour et à chaque instant,
Je t'aime éperdument.

Mon amour pour toi est si grand,
Laisse mon coeur te dire sincèrement :
"Prend ma main et viens
**Toi mon Valentin.**
Ensemble sur ce long chemin,
Car dans tes bras c'est mon destin".

 

Tu es mon unique

La première fois ou je t'ai vu,
J'avais l'impression de t'avoir toujours connu.
Je pense que lors de cette "première fois",
J'étais déjà, inconsciemment, amoureuse de toi.

Depuis ce fameux jour là,
Cette passion s'est installée en moi,
Et mon coeur t'a laissé toute la place,
Pour que ton amour y fasse "son palace".

Je ne cesse de t'aimer depuis tout ce temps,
Et de penser à toi chaque jours à tout moment,
Ton amour m'est indispensable,
Et ta présence irremplaçable.

Comme je te le dis souvent,
Et je ne m'en lasse pas honnêtement,
Tu es l'homme de ma vie, le père de nos enfants 
Et c'est pour ça que je t'aimerai ma vie entière.

 

 Ensemble pour l'éternité 

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
Lorsque mes cheveux noirs seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux ;
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.

Nous nous regarderons assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux noirs seront des cheveux blancs.

Sur notre banc ami, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant souvent par un baiser.

Combien de fois jadis j'ai pu dire : "Je t'aime !"
Alors avec grand soin nous le recompterons :
Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
De petits riens exquis dont nous radoterons.

Un rayon descendra, d'une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose se poser,
Quand sur notre vieux banc, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

Et comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain,
Qu'importeront alors les rides du visage ?
Mon amour se fera plus grave et plus serein.

Songe que tous les jours des souvenirs s'entassent ;
Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens :
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous tissent d'autres liens.

C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car vois-tu, chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
Je veux tout conserver dans le fond de mon coeur :
Retenir, s'il se peut, l'impression trop brève
Pour la ressavourer plus tard avec lenteur.

J'enfouis tout ce qui vient de toi comme un avare,
Thésaurisant avec ardeur pour mes vieux jours :
Je serai riche alors d'une richesse rare :
J'aurai gardé tout l'or de notre amour !

Ainsi de ce passé de bonheur qui s'achève
Ma mémoire parfois me rendra la douceur ;
Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
J'aurai tout conservé dans le fond de mon coeur.

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore aux jours heureux d'antan,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et tu me parleras d'amour en chevrotant.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.  

 

JUSTE UNE DERNIERE CHANCE

Regarde bien ce bout de papier.

Si dans l’abîme de ton désespoir subsiste encore

La moindre tendresse à mon égard,

Tu distingueras au-delà de l’encre pâle et sordide de mon stylo comme mon âme souillée

Par le mensonge, une fille assise sur la montagne de ses erreurs, abattue, exaspérée et enlaidi par le poids de ses regrets ; une jeune fille placide animée d’une véhémence passionnée qui implore les dieux pour te paraître vénielle.

A toutes les fois où elle n’a pas su mériter ta confiance, ton amour,

A toutes les fois où elle fut insensible à la peine qu’elle t’infligeait.

Elle promet de tenir compte de toi dans tous ses gestes d’assimiler ta sublime voix à tous les bruits du monde de chanter au monde ton nom, tu ne seras plus qu’un rayon mais son soleil tout entier.

Tu seras son jour et sa nuit, son ciel et sa terre régnant sur le beau royaume qu’elle t’aurait inventé au dessus des hommes.

Dans ses dissertations, tu serviras d’argument pour être ensuite cité en exemple.

Elle a une seule thèse et pas d’antithèse, elle est inamovible sur l’idée que « tu es son tout et il n’y a rien qui puisse séparer un être de son tout ».

Il lui faut une chance pour que tout change, la dernière.

En entendant elle te dit pour la saint Valentin « je t’aime ».

Pas de n’importe quel amour, c’est l’expression d’un cœur igné.

Le consensus unanime entre un cœur et une âme.

Le grand, un vrai, le tout.

 

104 votes. Moyenne 2.97 sur 5.

Commentaires (8)

1. milena 07/10/2014

je vois que je ne suis pas la seule que vous avez inspiré ! merci ! HUGO <3

2. milena 07/10/2014

c'est tres beau , je n’arrivais pas trouver mes mots pour lui écrire et grasse a vous j'ai pu lui dire se que je ressent merci

3. zeftari 08/10/2013

Bonjour, j'ai beaucoup aimé vos poèmes, et je voudrais les mettre en musique est ce que vous m'autorisez à les chanter et les adapter à mes compositions ? surtout le poème je t'adore merci pour votre réponse. Zef

4. lechris 01/12/2012

merci j'ai bcp aimé votre poème, j'ai même copié. Que le saint esprits soit votre enseignant.

5. Nana 12/10/2010

merci pour tes conseils.
j'en ai copié pas mal. j'espère que ça me servira

6. toume valentine 12/04/2010

je t'aime tellement mon chéri

7. Mc Donald 28/09/2007

Beaux poème pour ton chéri. J'ai copier un pour ma femme! j'espère que tu ne m'en veux pas. Bisou

8. John Jackson 25/07/2007

Heureux ménage à vous deux. Que le seigneur guide vos. j'attend ma catre t'invitation!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×